Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

Modèle : Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam
Disponibilité : En Stock
0,00€
H.T : 0,00€
Prix en points de fidelité : 0
Qté : + -
 

Tết Nguyên Đán (Tet traditionel des Vietnamiens) est la fête la plus importante parmi toutes les fêtes traditionelles au Việt Nam. Il s’agit de la transition entre l’année dernière et le nouvel an, il symbolise du mouvement relatif du ciel et de la terre, il représente que la vie de toute chose qui s’écoule. Le nouvel An, on efface les compteurs et on repart de zéro.

 

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

 

Calendrier lunaire

Le Tết doit tomber entre mi-janvier et mi-février, on rajoute un treizième mois de l’année au cas échéant pour que le dernier jour du douzième mois lunaire ne se dupliquera pas avec cet intervalle arrivant tous les 2 ou 3 ans. Puisque l’année lunaire se comporte des mois de 29 et de 30 jours ce qui fait pour une année de 12 mois que 354 jours d’où ce décalage par rapport au calendrier scolaire.

Depuis des millénaires, les astronomes chinois ont évalué la durée d'une année chinoise à 365,25 jours.

C’est un calendrier luni-solaire de 12 ou 13 mois de 29 ou 30 jours. Comme d’autres peuples, pour respecter les saisons, ils ont ajouté un treizième mois selon le cycle de Méton de 19 ans.

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

 

Fête d’ Ông Táo

Ông Táo - le Dieu de la cuisine est le génie témoin des agissements de toute la famille au cours de l’année. D’après la tradition, chaque année au 23ème jour du douzième mois, ce Dieu prépare son départ vers le ciel pour rapporter à l’Empereur de Jade les choses dont il est témoin ici-bas. Pour cette raison, ce jour-là, chaque famille au Vietnam lui prépare un plateau de repas frugal pour son ascension. Le jour de son départ est le premier jour de préparation des festivités du Tết. On commence alors le rangement et le ménage de la maison, à briquer les objets du culte des ancêtres, à suspendre des tableaux, des câu đối (littéralement sentences parallèles en fait des feuilles de papier rouge sur lesquelles ce sont des calligraphiés des sentences, des souhaits de bonheur, prospérité, santé), à décorer de fleurs dans les pièces pour se préparer à accueillir les festivités du Tết.

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

Décoration

Avec les tableaux (images d’inspiration populaire, câu đối), les fruits se représentent les éléments essentiels, harmonieux des vietnamiens pour ces premiers jours de l’année. Au Nord Vietnam on décore avec des branches de pêcher, au Sud Vietnam on décore avec des branches de prunier, la fleur de pêcher et la fleur de prunier symbolisent pour toute famille vietnamienne le bonheur, la prospérité. En plus de ces branches de pêcher et de prunier, des branches de Quất (une sorte de mandarinier) surchargées de petits fruits oranges bien mûrs sont disposées au salon pour symboliser la plénitude, la chance, le bonheur…

Il est de bon augure si les branches fleurissent juste le matin du jour de l’an. On prête aux fleurs de pêchers et de pruniers avec le but d’éloigner de mauvais génies et démons de la maison. L’idéal pour avoir une floraison juste le matin du Tết c’est de faire un choix et de ne prendre que des brins sélectionnés. On peut aussi utiliser un arbre entier (pêcher ou prunier) et décorer avec des cartes de vœux. Un Cây Nêu (arbre du nouvel An) constituée d’une tige de bambou effeuillée sauf une touffe au bout est plantée devant la cour pour éloigner les démons.

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

Les fruits

Sur l’autel des ancêtres de chaque famille, en dehors des pâtisseries nombreuses et variées, il ne saurait manquer le plateau des cinq fruits. Au Nord, ce plateau se compose de bananes vertes, de pamplemousses, d’oranges (ou mandarines), de kakis, de kumquat. Au Sud, on prépare souvent des ananas, mangoustans, papayes, mangues vertes, tiges de sycomore ou un autre fruit. Les cinq fruits représentent le don du Ciel, ils montrent l’aspiration de chacun pour l’aisance et le bien-être. Pendant le Tết, il y a de nombreuses activités intéressantes telles que offrandes, visite des ancêtres, repas familial, sortie avec des amis….Du jeune au agé, tout le monde connaît les traditions qui se transmettent de génération en génération, les principales sont:

La famille se rassemble pour confectionner le traditionnel « Bánh Chưng » - un gâteau fait avec du riz gluant, graines d’haricots, viande du porc enveloppés de feuilles de bananier dont la cuisson peut durer toute une nuit. Traditionellement aucune cuisine n’est faite durant les trois premiers jours de l’an, tous les aliments pour ce temps doivent donc être préparés à l’avance…

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

Chasser l'ancien pour accueillir le neuf

Chasser l’ancien - Accueillir le nouveau: À la fin de l’année, on range des choses en ordre et fait le ménage soigneusement dans la maison, de propres cours et chemins, jeter tout ce qui n’est plus nécessaire, vider les poubelles, faire la blanchissagerie, se faire couper les cheveux, acheter des vêtements neufs, orner l’autel, essuyer les meubles, laver la vaisselle et les produits alimentaires. Rappeler aux enfants de la maison qu'à partir du passage à l’année nouvelle il faut rester tranquille, pas de disputes, pas de jurons… les aînés, les parents doivent s’abstenir de réprimander, de punir les enfants, montrer à tout le monde un visage joyeux, et avenant, souhaiter à tous de bonnes choses .

La maison entière doit être propre avant le jour de l’An. La veille de ce jour tous les balais, brosses, pelles ou tout autre ustensile de nettoyage seront rangés et mis hors de vue. Le balayage, le nettoyage, le ménage … sont à proscrire les trois premiers jours par la peur de faire fuir la bonne fortune .

Les vietnamiens croient que le premier jour et même la première semaine de l’année détermine la bonne ou la mauvaise fortune pour le reste de l’année. On paye les dettes, on corrige les fautes commises pour démarrer proprement l’année nouvelle. Durant le Tết toute action doit être pure et correcte, car l’attitude dans les quelques premiers jours de l’an nouveau donne le ton pour le reste de l’année.

 

 Offrandes, première visite

Recueillir des offrandes: Tout le monde aspire à une nouvelle année prospère, que les affaires soient couronnées de succès, que la santé soit bonne, que la réussite soit plus grande que l’année dernière. De nombreuses personnes vont recueillir les offrandes de la pagode pour les ramener à la maison, car la pagode est un lieu solennel et ramener quelque chose de ce lieu est gage de réussite .

Xông nhà: c’est la première visite de l’année à la maison. La tradition relie la qualité du visiteur à ce qui se passera de bon ou de mauvais dans l’année pour la maison. Bon si l’âme du visiteur est ‘légère ‘, mauvais si elle est ‘lourde’. Pour cette raison, on convie quelqu'un qu'on estime à venir pour la première visite, pour ne pas prendre de risques de nombreuses personnes franchissent en premier le seuil de leur propre maison dès que l’arrivée du nouvel An. C’est la raison pour laquelle que le 1er de l’an, on rend visite très peu aux gens de peur d’être le 1er visiteur et d’être tenu responsable après s’il advint dans l’année des mauvaises choses à la famille visitée .

 

 Vœux

Après le giao thừa (passage du nouvel an), se déroule le cérémonial des souhaits et des cadeaux, les enfants viennent présenter leurs vœux aux grands parents, aux parents, puis ces derniers auront préparé de petites sommes d’argent pour offrir aux enfants comme « heureux nouvel âge ». Les souhaits classiques c’est ‘bonne santé, succès et réussite’, à ceux qui ont connu l’année passée des malheurs, on souhaite ‘la fin des malheurs, se remettre des calamités’ ou ‘le bien matériel est parti à la place de la personne’ pour signifier que dans le malheur on peut trouver des sources de bonheur si on regarde vers le bien. Mais de façon générale dans les premiers jours de l’année on évite d’évoquer les choses malchanceuses ou mauvaises .

 

Le Nouvel An Lunaire du Viet Nam

Giao Thừa c’est le moment de transition entre l’année terminée et la nouvelle, le moment le plus important des festivités du Tết. La veille du jour de l’an dès 10 heures du matin, les rues sont quasi-désertes, chacun reste chez soi attendant l’instant magique des douze coups de minuit. Force pétards sont allumés dont le bruit est pour faire éloigner les esprits malins, les démons. Des chapelets massifs de pétards (plus c’est long meilleur) sont accrochés aux façades des maisons. Quand le moment arrive on allume les pétards comme dans une sorte de compétition avec les autres. Des bâtonnets d’encens sont allumés sur l’autel familial et les offrandes sous forme de nourriture, boisson, fleurs, bétel y sont présentés. Personne ne se risque à s’endormir à ce moment de peur de perdre un an.

Le matin du 1er de l’an (mồng một Tết) chacun met ses habits neufs et va joyeusement souhaiter la bonne année. Les enfants promettent de bien se conduire et offrent leurs vœux aux aînés (parents, amis ou visiteurs) en retour ces derniers offrent aux enfants de l’argent (billets craquant neufs) dans des enveloppes rouges (Lì Xì).

 

Chúc Thọ - Anniversaires

Selon la tradition, on organise souvent à l’occasion des premiers jours des fêtes pour célébrer l’anniversaire des 60, 70, 80, 90 ans en profitant de l’occasion où tout le monde est disponible et où les enfants et petits enfants sont là nombreux et apportant la joie...

 

Hót Rác - Ramassage des ordures

Les trois premiers jours du Tết Viet Nam on évite de vider les poubelles. Cette tradition vient de l’histoire suivante rapportée dans le ‘Sưu thần ký ‘ : un commerçant du nom de Âu Minh en traversant le lac Thanh Thảo reçut du génie du lac une suivante du nom Như Nguyên, il la ramena chez lui et en l’espace de quelques années il prospéra et amassa une fortune considérable. Un jour du 1er de l’an Âu Minh la frappa, elle s’enfouit dans un tas d’ordures et disparut, à partir de là Âu Minh périclita et redevint pauvre. Depuis on évite de ramasser les ordures pendant les jours du Tết.

Après les trois premiers jours les sols peuvent être balayés suivant un parcours spécial. A partir de la porte la poussière et les détritus sont balayés vers le milieu de la pièce puis ramenés dans les coins où ils ne s ont débarassés qu’au cinquième jour.

 

Vous aimeriez aussi:

Gâteau de riz gluant pour le Tết du Viet Nam

 

Écrire un avis

Votre nom :


Votre avis : Note : Le HTML n’est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais           Bon

Saisir le code ci-dessous :