SA PA – QUATRES SAISONS DE COULEURS

écrire à : admin Publié dans : Le Vietnam Date de création : 2015-12-21 Hits: 648 Commentaire : 0

Découverte de magnifiques paysages de Sapa, expérience de vie locale pour trouver son originalité culturelle et des difficultés chez les gens autochtones

           

SA PA – QUATRES SAISONS DE COULEURS

                                                   

    Depuis plus de 100 ans, les Français venaient à Sa Pa et rendent ce lieu en “Paradis touristique” de l’Indochine, qui dessinaient à des riches pour détendre et découvrir. À l’hauteur de 1600 mètres au niveau de mer, Sa Pa est un paysage si charmant en raison de sa beauté sauvage, paisible et de son air pur. En plus, l’dentité culturelle des minorités ethniques sous le pied de la montagne Hoang Lien suggère toujours de la passion de découverte chez les visiteurs.

Sapa charmant par sa beauté sauvage et paisible

 

      Plus de 14 ans d’ici, le tourisme Sapa a été beaucoup développé. Étant une petite ville immergant dans le brouillard en toute l’année, pourtant, elle est très connue par les Vietnamiens et les étrangers. On a perdu peu à peu une habitude d’aller à Sapa pour se détendre seleument, ca veut dire y venir en été. Maintenant, on découvre cette belle ville en toutes quatres saisons. Comme le savoir, Sapa ne se provoque jamais désespérer à des voyageurs. Toutes les quatres saison ici sont belles et elles ont leurs particulatités propres sans trouver à un autre lieu.

Fleurs de prunier au printemps à Sapa

 

      Le printemps à cette région le plus splendide avec la couleur de fleurs des poires, des prunes couverte des jardins et des montagnes. En outre, la couleur rose douce des pêchers et le rouge brillant des glaïeuls contribue à cette destination romantique. Si quel qu’un venant au mont Ham Rong (mâchoire de dragon) au mois de janvier, février qui n’oubliera jamais le sentiment de perte dans un jardin féerique. Il fait très froid à Sapa en cette saison, parfois, il tombe la neige jusqu’en mars. Pourtant, après la froideur c’est l’épanouissement d’une couleur verte éternelle.

Panorama Sapa magnifique de la vue d’Ham Rong

 

Loin de la ville, sur le col O Quy Ho, des collines de pins verts, des flancs de montagne plein de fleurs de rose, de lys. Une fois que vous arrêtez à la chute d’argent qui n’est pas très grande et forte mais c’est la fierté de Sapa au printemps. L’eau jette blanche, le son est comme sabots de chevaux lointains.
 

Chute d’argent

 

En continue, vous trouverez la porte du ciel étant la frontière naturelle entre Lao Cai et Lai Chau qui existe et garde de belles légendes sur l’amour humaine. Étant debout à la porte du ciel, vous vous senterez si petit entre la montagne merveille et le écosystème du parc national Hoang Lien. En outre, le printemps sur cette terre est la saison des festivals. Avec la concorde des six minoritaires (H’Mong, Zao, Zay, Tay, Kinh, Xa Pho), Sa Pa a peint lui - même un tableau des fêtes vraiment varié et original. Y venir pendant le Tet traditionnel, les visiteurs reconnaisseront comment fêttent les locaux. Que c’est élégant, pointilleux et accueillante! Le Tet dure longtemps avec le festival, on fête tout le mois de janvier. Le festival Gau Tau des H’mong Noirs; le festival au champ des Tays, des Zays; celui d’offre de forêt des Daoz Rouges; le festival de chasse de fantôme des Xa Pho…. Les voyageurs auront sans doute des souvenirs mémorables par la chaleur des peuples autochtones. De courts circuits dans des villages vous apporteront des expériences douces, plein de saveur du printemps. Cette saison à ce paradis convient bien à des jeunes, des amoureux, des jeunes mariés qui désirent garder des moments impressionnants, de supperbes photos.

 

Fête du chant des minorités ethiniques

 

    L’été est considéré comme la saison touristique de cette ville. La période entre avril et juin, il fait très chaud à de grandes villes avec le fatigue, le stress du travail, pourquoi ne pensez- vous pas à Sapa? Au lieu de la plage, essaiyez la montagne, je crois, Sa Pa vous offera des journés intéressantes. Avec la température moyen en été de 18 à 22oc, sans doute, aucun autre lieu du pays ne peut vous apporter un air frais et pur plus que Sa Pa. Sans usines, entreprises, sans poussières, et dès l’été, vous avez besoin de couverture en dormant. Les restaurants de variées catérogies gastronomiques que vous pouvez avoir plein de choix: Des plats chinois, indiens, des spaghettis, des gâteaux français…. Pourtant, le meilleur de tout, c’est des menus particuliers avec saveur Sa Pa. Riz au bambou, viande grillée,  viande de cheval, alcool de riz, pondu de saumon, poulet noir avec herbes....

Spécialités de Sapa

 

N’hésitez pas à sortir dehors ou bien à errer dans la petite ville, il n’y existe pas le vol, le pickpocket. À n’importe où et quand, vous pouvez prendre des photos à votre guise. L’été est idéal pour un group aussi, vous prendrez une moto et découvrez tous les chemins de Sapa. Visite des lieux de fabrication des artisanats autochtones ou le tissage, la broderie et la fabrication d'outils agricoles ainsi que d'instruments de musique chez les villages comme Cat Cat, Ta Phin, Lao Chai, Ta Van, Ban Ho.

Villages touristiques à Sapa

 

La sculpture d'argent à Sapa ont une longue vie. Pour des H’Mong, des Zaoz Rouges, l’argent devient un bijoux indispensable. Le dernier n’est pas non seulemnent leur fortune réservée, le cadeau de mariage mais encore le bijoux, le matériel de costumes. Donc, chaque proiduit d’argent contient toute l’élite ethnique. Hors de ce métier, forger des couteaux est également populaire ici. Comme on vit à la montagne, le couteau devient la chose indispensable des hommes ethniques. Les hommes forgent de couteaux, gravent l’argent, les femmes tissent, brodent. Le brocart Sa Pa est connu depuis lontemps car on brode en filaments non en fil ou en laine comme autres régions. Il n’est pas coloré mais au contraire, son gamme est de couleur soutenue, froide et assez modeste. Des H’mongs à Sapa ont plusieurs enfants, une part à cause de vieilles coutumes, d’autre part par la croyance religieuse (catholique) et la conscience sociale (peu intellectuelle). Pour répondre de la demande d’une telle nombreuse famille, les parents doivent travailler dur toute l’année dans le champs. Avec l’expérience de cultiver le riz, ils ont créé des rizières en terrasse pour tout le monde contemple et admire. La nuit tombe, les femmes brodent, les hommes tissent créant des produits pour le marché dimanche. Depuis longtemps, le marché d’amour n’existe encore des souvenirs à cause de l’urbanisation, la commercialisation. Pourtant, dans de petits coins, des garçons et des filles se donnent des regards, des sourires. Et parfois, on trouve aussi au marché, la tire de femme d’un garçon pauvre. Des coutumes des peuples autochtones ont leurs raisons idéales pour vivre que la plupart des gens n’arrivent pas à imposer et réfuser. Le climat de l’été est parfait afin que vous découvriez des attractions intéressantes comme des roches anciennes Hau Thao, l’ancien monastère et la grotte Ta Phin, la vallée Muong Hoa, le champ de riz Giang Ta Chai. Après une journée fatiguée, jouissez le sent de vous immerger dans l’eau médecine  des Zaos rouges, dégustez le délicieux dîner et dormez bien, vous senterez plein d’énergie au matin et regretterez à la séparation.

Brocart de Sapa

 

     Des années d’ici, l’autoroute Ha Noi – Lao Cai s’ouvrant, le temps de transfert a été racoucci, des circuits en automne Sapa sont des choix intelligents pour des gens qui n’aiment pas des bruits. La « spécialité » particulière de cette saison se trouve aux champs en terrasse magnifiques avec la couleur jaune du riz. Ces rizières deviennent attirés autant que pour des photographes professionnels et amateurs. Avec la température stable, moins pluvieuse, le mieilleur choix c’est à conquérir le mont Fansifan - plus de 3000 mètres de l’hauteur. Ce lieu est nommé le Toit de l’Indochine.

Mont Fansifan de 3.143 mètres de l'hauteur

 

Du balcon d’une hôtel, vous verrez facilement la montagne et des « échelles » merveilleuses  crées par l'homme. Le paysage supperbe devant vos yeux vous rend exitant et voulez vous immerger dans la nature. L’automne - saison de fleur chrysanthème, de fleur immortelle jaune, violette à des deux côtés du chemins. Les visiteurs choisissent y venir en été et printemps et les étrangers aiment y visiter en automme et hiver. Que cherchent et trouvent – ils en automne à Sa Pa? La feuille est aussi verte, les fleurs se fleurissent, le soleil se brille sur les chemins et parfois, les pluies survenues, le brouillard en automne ici. Dans une journée à ce paradis, il y a 4 saisons que chaque se compose de 3 saisons restantes, c’est la raison pour laquelle, on aime bien. On dit que si le printemps à Sapa est pour les festivals, l’été est de la gastronomie, donc, l’automne dessinant à découvrir la montagne, la nature. La traquillité de l’automne rend le son du trompette plus loin dans la brise, de cloche plus clair chaque matin. L’automne à cette région est toujours douce et si paisible. À cette saison, les visiteurs sont les plus accueillants, le prix des services le moins élevé et l’esprit le plus agréable.

Rizières en terrasse

 

      Pour des gens locaux, on a plein de soucis à l’arrivée de l’hiver. Y a-t-il assez de charbon au chauffage? Des vêtements sont – ils sec à temps pour les enfants qui vont à l’école ? Est-ce que les couvertures sont suffisamment chauds dans des soirées à 00C? Es - ce des bovins ont survécu? Le jardin des légumes, des médicaments est - il volé par le rime, le givre et la neige? Pourtant, pour des voyageurs, la “neige tropicale” sera l’espoir le plus en hiver à Sa Pa. Donc, il est facile à comprendre quand au milieu d’hiver, les chambres sont pleines dans le week-end.

Ancienne église en pierre Sapa dans la journée enneigée d'hiver 

 

On dit souvent, c’est la saison de chasse de neige, d’expérience la froideur caractéristique de cette terre. Dans ce moment, la petit ville devient aussi maginfique, la beauté moderne se ressemble à une ville européenne avec l’église, des collines des pins, des lacs et routes au flanc de montagne enneigées. Arrivée à Sapa à ce temps, vous verrez la vie quotidienne des gens ici. C’est étrange car il n’y a pas beaucoup de changements: des enfants s’habillant pas assez chaud qui courrent sur la neige. Des mères s’assoient à côté du feu et coudrent avec les mains plus tremblants. Dans un tel moment, la tolérance se réveille soudainement chez nous avec le désir de faire quelque chose pour leur aider. Plusieurs groupes, individuels ont lancé la charité d’hiver avec des foulards, vêtements, couvertures pour qu’ils passent un hiver tiède.

Enfants en hiver à Sapa

 

Toutes les choses et activités des gens à Sapa deviennent irréelles par la froideur, le brouillard couvert. La cuisine du soir ici est particulière avec l’image du feu de charbon avec des fruits, des aliments grillés, on mange tout de suite. Manger en dehors entre le brouillard, sous quelques gouttes de pluie et admirer des gens sur le chemin pour leur travail de nuit. Pouvez oublier cette expérience – là ? Sa Pa n’est pas beau seulement par la nature majestueuse, sauvage, par l’originalité culturelle mais encore par l’âme des peuples autochtones. Pourquoi est - elle si beau mais la vie des locaux encore trop difficile ? Est - ce que la vie existe toujours des des paradoxes ? Des spécialités des minorités à Sa Pa doivent être mélangées, falsifiées par des marchandises chinoises.

     Soyez un voyageur intelligent, gentil à votre découverte, détente ou achat à Sapa pour contribuer à l’amélioration de la vie des gens locaux. C’ est notre message dessiné à vous. Bon voyage à Sapa – Quatres saisons de couleur!

 

                                                   Auteur Tong Ngoc Han