"Maison folle" à Dalat a beaucoup impressionné les visiteurs

écrire à : admin Publié dans : Le Vietnam Date de création : 2016-01-06 Hits: 567 Commentaire : 0

"Maison folle" à Dalat a été élu plusieur fois comme hôtel le plus bizarre, original  dans la mon entier par des sites prestigieux de voyage

 

À la ville Da Lat romantique, il existe d’un lieu attiré nommé « maison folle » (crazy house) qui expressionne des voyageurs. Plusieurs grandes pages touristiques comme The Richest, Business Insider ou Lonely Planet l’a décritl comme un des hôtels les plus étranges de la planète.

L’architecture de construction originale, n’existant qu’ici mais sans ailleurs

Au début, son nom initial était "Villa Hằng Nga", puis, il a été changé en "maison folle". Cette construction a été inspiré par l’oeuvre de l'artiste excentrique Espagnol, Salvador Dali et Antoni Gaudi. Contruite en 1990 dans une grande supperficie de 2000 m2, il se compose de nombreux bâtiments, cafés, salle d’exposition artistiques au style unique.

Entrée de maison

D’après l’auteur, par cette construction, il désire envoyer un message, c’est le lien entre l’humain et la nature.

Chambre du tigre

Entrant dans la maison, on a du sentiment dans une forêt du monde féerique avec des arbres. Il y a de gigantesques champignons en béton autour. Il ne suit pas aucun règle du plafond au toit, des ondulations dans des formes étranges…

Chaque chambre est nommé selon un animal précieux

Chaque pièce est également particulière sans respecter le règle en général. Elle est appelé par le nom des animaux comme Pièce du tigre, Pièce d’aigle, Pièce du kangaroo. Pourtant, toutes les pièces bien équipées comme un hôtel luxueux qui assurent le confort pour des visiteurs.

Chambre de calebasse avec le dôme transparent qe l’on admire des étoiles de nuit

Le plus charmant, c’est la chambre de calebasse. Voici la chambre en haut ou on peut voir le toit et admier des étoiles. Avec l’architecture, la maison folle devient vraiment connu au monde. Maison folle Da Lat

 

Vous aimeriez aussi: