VOYAGE HOIAN VIETNAM

écrire à : admin Publié dans : Le Vietnam Date de création : 2015-10-20 Hits: 792 Commentaire : 0

La ville de Hoi An, très bien préservée, classée au patrimoine mondial par UNESCO qui devient une destination à ne pas rater lors de votre voyage au Vietnam.

VOYAGE HOIAN VIETNAM

La ville de Hoi An d'environ 120 000 habitants, reconnue comme un site du patrimoine mondial par l'UNESCO qui devient une destination à ne pas rater lors de votre voyage au Vietnam. L’ancienne ville de Hoi An est un exemple exceptionnellement bien préservé. Ses bâtiments et ses rues reflètent les influences, tant autochtones qu'étrangers, qui ont donné naissance à ce vestige unique. Et cette jolie ville ravira les amoureux de la gastronomie raffinée et les accros du shopping sur-mesure.

Hội An était une ville prospère, située sur les routes maritimes du commerce de la soie. Elle constitue un véritable musée « vivant » d’art et d’architecture. Divers styles architecturaux se retrouvent à Hội An: chinois, japonais, français. Huit cent quarante-quatre bâtiments sont répertoriés pour leur intérêt historique et architectural. Chaque rue est un tableau de ce qu’était le port marchand prospère dans l’Asie du XVème au XIXème siècle. Votre voyage Hoi An devient plus inéressant si vous faites une balade à vélo dans la campagnez. 

 

Les sites qui font Hoi An une ville touristique très connue du Viet Nam.

Hoi An est l’une des très rares authentiques villes du Viet Nam qui nous soit parvenue en état. Chaque rue est un illustre témoignage de ce qu’était un port marchand prospère dans l’Asie du XVème au XIXème siècle. Le foisonnement des cultures, notamment japonaises et chinoises qui a découlé, se lit aujourd’hui dans les traits d’une centaine de bâtiments historiques exceptionnellement bien conservés.

 

Les lieux à ne pas manquer de Hoi An:  

  • Le pont japonais, emblème de cette cité, il fut construit en 1593 par la communauté japonaise de Hoi An de l’époque. Ce chef-d’œuvre, se compose de deux structures différentes : une petite pagode et d’un pont couvert, enjambant un ruisseau.
  • La maison commune de Phuc Kien : construite en 1757 par des commerçants chinois, cette maison était consacrée aux ancêtres. Elle a été utilisée comme point de jonction de la communauté chinoise à Hoi An de l’époque.
  • La maison commune de Quang Trieu : édifiée en 1885 par les commerçants cantonais installés à Hoi An, cette maison était le lieu du culte des génies et le point de ralliement de la communauté.
  • L’ancienne maison de Tan Ky : vieille de près de deux siècles, au 101 de la rue Nguyen Thai Hoc, cette bâtisse conserve ses inspirations d’origine chinoises et japonaises.
  • Le temple Quan Cong : 24, rue Tran Phu.
  • La pagode Chuc Thanh : Situé à 2 km du centre de Hoi An, cette pagode est fondée à la fin du XVII è siècle par le moine Minh Hai du village de Tho Cam. L’architecture est un heureux mélange entre les styles chinois et vietnamiens.
  • La pagode Phuoc Lam : située à 2,5 km au nord de Hoi An, cette pagode est particulièrement connue pour ses nombreuses statues et antiquités. Elle appartient à la secte bouddhiste Lam Te - Chuc Thanh.

 

Le temple de Nam Dieu : temple construit en 1868 et dédié au culte des ancêtres du village des potiers de Nam Dieu.

 

La ville de Hoi An regorge de très beaux musées :

  • Le musée de la culture folklorique, est installé dans la plus ancienne et grande maison de Hoi An (57 m de long, large de 9 m et 2 étages en bois).
  • Le musée culturel et historique de Hoi An : situé au numéro 7 rue Nguyen Hue, ce musée vous présente la riche histoire de la cité. Ce musée a une double fonction puisque c’est aussi la pagode la plus connue de la ville.
  • Le musée de la céramique et du commerce : crée il y a plus d’un siècle, ce musée expose actuellement 430 pièces de céramique datant du VIIIème au XVIIIème siècle. Cette collection est un témoignage concret de que fut le rôle de Hoi An dans le commerce de la céramique durant ces siècles de prospérité.
  • Le musée de la culture Sa Huynh : situé au 149 rue Tran Phu, ce musée expose la plus belle et unique collection d’objets anciens de la culture Sa Huynh (peuple arrivé dans la région en -200 avant J.C, prédécesseurs des Chams) à Hoi An. On y compte près de 216 objets, résultant des fouilles archéologiques de la région.

 

En dehors de ses richesses architecturales et culturelles, la ville de Hoi An comporte de très belles plages à quelques kilomètres du centre historique :

  • La plage de Cua Dai, au sable blanc et fin, vous donnera l’occasion de vous relaxer dans un cadre reposant.
  • La plage An Bang est l’autre plage connue de Hoi An. Cette dernière a été récemment classée au top 50 des plus belles plages du monde.
  • Coule à Hoi An, un des fleuves les plus pittoresques et poétiques du pays, le Thu Bon. Vous pourriez embarquer à bord d’un bateau et admirer de jolis villages bordant ses berges.
  • Enfin, l’île de Cham au large de Hoi An mérite une visite, tant sa faune sous-marine est exceptionnelle.

 

Informations Hoi An (Vietnam)

Accessibilité :

  • Par la route : 135 km de Hue et 30 km de Danang.
  • Par la voie aérienne : liaisons aériennes quotidiennes depuis l'aéroport de Danang vers Hanoi, Ho Chi Minh Ville et Nha Trang. 4 vols par semaine proposés vers Danang depuis les Hauts plateaux du Centre (Buon Ma Thuot et Pleiku).

Quand y aller ?

  • Hoi An se trouve dans une région au climat tropical avec deux saisons distinctives : la saison des pluies, de septembre à janvier et la saison sèche de février à août. La température annuelle moyenne est de 25°c, la pluviosité est de 2.066 mm en moyenne.

 

Vous pouvez voir les mêmes contenus:

Salon de thé «silence» au sein de l'ancienne ville de Hoi An

Village de la soie de 300 ans au sein de l’ancienne ville de Hoi An

 

Balises :